médicaments
© Fotolia/ Ruslan Gilmanshin

Des chercheurs ont découvert une caractéristique dangereuse de l’aspirine qui forcerait à nuancer fortement ses propriétés anticancéreuses déjà attestées.

Un groupe de chercheurs américains a découvert que l'acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom commercial d'aspirine, pourrait avoir des effets nocifs pour la santé, lit-on dans le Journal of the Royal Society Interface.

 

Bien qu'elle ait la propriété de ralentir le développement de tumeurs cancéreuses du gros intestin, l'aspirine augmenterait en même temps le potentiel d'évolution des cellules tumorales. Par conséquent ces dernières subiraient des mutations qui n'affectent pas les cellules tumorales n'ayant pas été exposées au médicament.

 

Ainsi, le nombre de cellules cancéreuses qui résistent aux médicaments augmente à cause de l'aspirine.

Les scientifiques sont parvenus à des telles conclusions à partir d'expériences de laboratoire in vitro (en dehors de l'organisme vivant ou de la cellule). Désormais, les chercheurs envisagent de tester les résultats in vivo (sur un organisme vivant).

Retour à l'accueil