Les Pays-Bas ont déchu quatre djihadistes de la nationalité néerlandaise après l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi antiterroriste, a annoncé le ministre de la Sécurité et de la Justice aujourd’hui.

« Ces quatre personnes ont rejoint une organisation terroriste dans une zone de conflit » et « ont été déclarées comme étrangers indésirables… Ils ne peuvent donc plus se rendre aux Pays-Bas ou circuler dans l’espace Schengen légalement », a déclaré Stef Blok dans un communiqué.

Bien que le ministre n’ait pas nommé les quatre hommes, ni précisé leur autre nationalité, les médias néerlandais les ont identifiés comme « Driss B., Noureddin B., Anis Z. et Hatim R. », partis combattre en Syrie.

Les quatre hommes, dont la localisation actuelle est inconnue, se sont rendus en Syrie pour se joindre à des groupes djihadistes, y compris l’Etat Islamique, selon les médias néerlandais. « C’est le cas de Driss B., qui n’est peut-être plus en vie », a rapporté l’agence de presse ANP.

Les Pays-Bas avaient approuvé en mars une nouvelle loi qui confère au gouvernement le pouvoir de retirer à un individu la nationalité néerlandaise, même s’il n’a jamais été condamné auparavant.Toutefois, la déchéance de nationalité pour ces quatre personnes doit encore être approuvée par un juge, a précisé le gouvernement.

Le Figaro

Retour à l'accueil