JPEG - 58.3 ko

Dorénavant, dans le supermarché où je me rends pour faire mes courses, les files d'attente sont canalisées en une seule file et les clients sont dirigés par un employé vers une caissière désignée.
 
Ce jour-là, la file est assez importante et j'ai le loisir d'observer le rayon qui jouxte cette file d'attente : d'abord des gros paquets de frites qui s'entassent sous forme de chips ou d'allumettes, puis des sucreries, d'énormes sucettes aux couleurs attrayantes, des bonbons, réglisses, chewing-gums...
 
En résumé : du gras et du sucre... tout ce que la grande distribution nous incite à acheter.
Tout ce qui est néfaste pour la santé se trouve sur ce rayon exposé à la convoitise des consommateurs.
Une façon de pousser le client à un achat compulsif de dernière minute...
 
On trouve là un condensé de la malbouffe de nos sociétés.
 
On nous vend depuis des décennies du sucré, du salé, du gras. Et on habitue le consommateur à ces saveurs.
Comment s'étonner des ravages de l'obésité dans nos sociétés ?
Les supermarchés regorgent de ces produits surchargés en sucre, sel, graisses.
 
Pendant des années, on nous a vanté les mérites du sucre, source d'énergie. De nombreux produits en contiennent : gâteaux, yaourts, soupes industrielles, sodas, plats préparés, sauces, pâtes à tartiner... une façon d'habituer le consommateur à ce goût sucré.
 
Les industriels ont aussi la main lourde sur le sel : pizzas, lasagnes, soupes, paëllas, tous les plats préparés sont bourrés de sel, sans parler de la moutarde, du ketchup.
La mode est aux biscuits salés pour l'apéritif : chips, cacahuètes, amandes, pistaches...
 
Les fromages, les viennoiseries, la charcuterie regorgent de gras.
 
Ainsi, le goût du consommateur est formaté pour acheter ces produits qui sont dangereux pour la santé.
 
Dans la file d'attente, un enfant commente les sucreries exposées tout à côté : il admire la couleur des emballages. Tout est fait pour attirer le regard et solliciter l'envie.

Les paquets de chips transparents laissent voir leurs teintes dorées : on a l'impression d'une certaine légèreté alors que ces aliments sont bourrés de sel et de gras.
Une façon d'abuser le consommateur, une façon de l'inciter à l'achat...

L'été, nous avons tendance à acheter ces produits tout prêts qui nous facilitent la vie, mais il faut prendre conscience qu'ils sont néfastes pour la santé.
 
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/07/au-supermarche-dans-la-file-d-attente.html
 
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=sucres-caches-ou-les-trouver

JPEG - 227.2 ko
Retour à l'accueil