Ecoutez bien la démonstration implacable du professeur Romain Gherardi sur la toxicité des adjuvants aluminiques présents dans de nombreux vaccins… et comment on lui a fait payer, in fine, son crime de “lèse-vaccin”.  OD

« Contrairement à ce qu’a affirmé le ministre de la Santé Agnès Buzyn à l’Assemblée nationale le 26 juillet 2017, le débat sur les dangers de la vaccination, et notamment des adjuvants utilisés dans les vaccins, ne relève pas de « l’irrationnel le plus total » ou de la « désinformation » des « réseaux sociaux », mais fait suite à une inquiétude légitime fondée sur des travaux scientifiques ». (source : E&R, 29 juillet 2017)

Lire aussi :

Romain Gherardi : « Les adjuvants aluminiques sont toxiques »

Rappels :

Aluminium, notre poison quotidien

Obligation vaccinale : la guerre est déclarée

Nicolas Dupont-Aignan dénonce le lobby pharmaceutique tout-puissant en France

Retour à l'accueil