Une fusillade devant une mosquée d’Avignon a éclaté dimanche soir, faisant huit blessés légers dont une fillette. Deux hommes au moins seraient sortis d’une voiture vers 22h30, dont l’un muni d’un fusil de chasse, pour ouvrir le feu, indique le parquet, qui a écarté la piste terroriste et précise qu’aucun des blessés ne voyait son pronostic vital engagé.

« La mosquée n’était pas visée, les faits se sont passés dans la rue de l’établissement religieux mais sans lien avec ce dernier« .


Une fusillade a éclaté ce dimanche soir, vers 22h30 rue Barcelona quartier de la Grange d’Orel à Avignon. Les faits sont survenus devant la mosquée Arrahma et un snack situé juste en face de l’édifice religieux.

D’après les premiers témoignages recueillis sur place et confirmés par la police, deux hommes encagoulés seraient arrivés à bord d’une Renault Clio. L’un était porteur d’une arme de poing, le second d’un fusil. La foule était massée dans la rue. Des gens sortaient de la mosquée lorsque les deux hommes, dont l’un serait descendu du véhicule, auraient ouvert le feu. La foule s’est alors dispersée.

Au moins quatre personnes ont été blessées à cet instant dont deux légèrement. A une cinquantaine de mètres de là, une famille de quatre personnes qui se trouvait dans son appartement au deuxième étage d’un immeuble à elle aussi reçu des éclats. Une fillette de 7 ans a été légèrement blessée.

Ce soir, la piste terroriste est complètement écartée par la police. La magistrate de permanence au Parquet d’Avignon, Laure Chabaud, évoque l’hypothèse d’un règlement de comptes ou d’une querelle entre jeunes. […]

La Provence

Retour à l'accueil