je ne me sens pas française

Sylvie Goulard, ministre des Armées, qui ne se sentait pas Française annonce sa démission

Sylvie Goulard, limogée du gouvernement Philippe. La ministre déserte les Armées et Macron ?

« Le Président de la République a entrepris de restaurer la confiance dans l’action publique, de réformer la France et de relancer l’Europe, » reconnaît Goulard (MoDem), une des ministres qui contreviennent à cet idéal,’ tels Ferrand, de Sarnez et Bayrou.

« Cette entreprise de redressement doit l’emporter sur toute considération personnelle, » s’accuse-t-elle encore. « C’est pourquoi j’ai demandé au Président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du Gouvernement », écrit-elle.

Ex-députée européenne MoDem, son nom est cité dans l’enquête préliminaire sur les assistants parlementaires européens du MoDem.

En se faisant débarquer, la ministre entend donc « démontrer librement sa bonne foi et tout le travail que j’y ai accompli » comme euro-député MoDem – d’abord dans la circonscription Ouest de la France lors des élections européennes de 2009, puis en 2014 dans la circonscription Sud-Est… –  suspectée dans l’enquête sur une dizaine d’assistants parlementaires du MoDem.

Le parti de Bayrou est en effet soupçonné d’avoir utilisé pour ses propres activités en France plusieurs assistants de députés européens, payés par Bruxelles.

Liens PaSiDupes

 

1 – Bayrou impliqué dans une affaire de financement illégal

2 – Affaire des assistants parlementaires MoDem : Bayrou dénonce Hidalgo

3 – MoDem: Bayrou, Goulard, Arthuis ou Cavada ont couvert l’affaire de l’assistant parlementaire de Sarnez

Thomas Thévenoud conserve son record de fugitivité gouvernementale

9 jours, et puis s’en est allé le secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du Développement du tourisme et des Français de l’étranger du président Hollande et de Ayrault (26 août–4 septembre 2014).

Matthias Fekl est resté 1 mois et 19 jours au ministère de l’Intérieur (mars 2017-mai 2017).

Goulard aura servi 1 mois et 3 jours aux Armées (17 mai 2017–20 juin 2017).

Retour à l'accueil