Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme a été frappé et la conductrice s’est fait arracher son sac.

Elle a alors pris en chasse les voleurs jusque dans un quartier de la ville où elle a été violemment « prise à parti par une cinquantaine d’individus » qui l’ont frappée et agressée sexuellement, selon le récit qu’elle a livré aux enquêteurs. Elle a été secourue par l’intervention des policiers qui ont interpellé quatre personnes.

Le Figaro


Touristes, hommes d’affaires ou diplomates, personne n’est épargné par l’insécurité endémique en Île-de-France. Mardi, vers 18 heures, un représentant d’une société d’armement « agissant au nom du gouvernement russe » se rendait au Salon du Bourget véhiculé par son chauffeur.

Arrêté à un feu, il est alors victime d’un vol à la portière, cette technique de jeunes délinquants qui attendent leurs victimes – souvent des femmes – sur leur scooter, ouvrent la portière côté passager quand le feu passe au rouge, s’emparent du butin et déguerpissent aussitôt. Le Russe est conduit par une femme. Les suspects s’emparent d’une sacoche.

Ni une ni deux, le chauffeur – elle fait office de garde du corps – se lance à la poursuite des voleurs. Ces derniers traversent plusieurs cités du 93 et terminent leur périple cité Floréal-Courtilles à Saint-Denis, un quartier sensible.

La victime ne se démonte pas et croit repérer les lascars, elle en reconnaît quatre. Aussitôt, une cinquantaine d’individus du quartier s’interposent. La police appelée par les victimes se rend sur place. Elle intervient et interpelle quatre assaillants, dont un mineur, placés en garde à vue.

Le Point

Retour à l'accueil