Image Youtube.

Image Youtube.

Les groupes locaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin d'Anticor annoncent avoir saisi le Procureur de la République pour "lui signaler des faits susceptibles d'être qualifiés d'escroquerie" commis par la candidate LREM Martine Wonner, élue députée du Bas-Rhin.

L'association de lutte contre la corruption et pour le rétablissement de l'éthique en politique s'appuie sur les révélations du magazine alsacien Hebdi qui, entre les deux tours de scrutin, affirmait que la candidate LREM de la 4è circonscription du Bas-Rhin a mené campagne tout en étant indemnisée par la Sécurité sociale.

 

Pour Anticor, Martine Wonner a été en congé maladie, de fin 2016 jusqu’au 22 mai 2017. Dans sa signalement adressé le 20 juin au Procureur de la République, l'association s'interroge sur la réalité de la maladie de la candidate, qui selon le cas "aurait [notamment] commis le délit d'escroquerie au préjudice de la CPAM"

Article complet ici:

france3-regions.francetvinfo.fr

Retour à l'accueil