Interviewé par Sputnik, le directeur général et constructeur aérien de l’entreprise Technologies aériennes et spatiales Alexandre Begak a présenté le véhicule volant russe Begalet.

Voguer à son gré dans les airs tout en ayant la possibilité d'arpenter des chemins terrestres: les possibilités offertes par le véhicule russe Begalet sont impressionnants. Interviewé par Sputnik, le directeur général et constructeur aérien de la société Technologies aériennes et spatiales Alexandre Begak a évoqué les caractéristiques de l'appareil.

«Notre Begalet est un électromobile qui peut voler à l'aide d'une aile souple du type deltaplane ou aérochute. Il possède quatre roues, c'est pourquoi il est très stable sur route», raconte le spécialiste.

De tels véhicules peuvent atteindre la vitesse de 100 km/h sur le sol et voler à la vitesse de 70 km/h. Une fois rempli de combustible, l'électromobile peut parcourir jusqu'à 200 kilomètres ou réaliser un vol de près de 350 kilomètres.

Selon Alexandre Begak, afin de voler, les intéressés peuvent suivre des cours et obtenir un permis de pilote amateur de l'aviation superlégère.

Le constructeur aérien signale que tous les appareils sont conçus suivant les exigences individuelles des clients: les travaux sont exclusifs et réalisés à la main sur la base du laboratoire scientifique expérimental de l'entreprise, situé dans la ville de Piatigorsk.

Retour à l'accueil