Non, il ne s'agit pas des élus du FN, mais des 8 députés d'origine marocaine, selon ce site marocain :

"Sur une bonne lancée lors du premier tour, Mustapha Laabid (LREM) confirme sa percée en se hissant à la tête de la 1re circonscription de Rennes avec 61,85% des voix. Sarah El Haïry (MoDem) remporte la 5e circonscription de la Loire-Atlantique avec 61,02% des suffrages exprimés. Fiona Lazaar (LREM), née de parents marocains, remporte la 5e circonscription du Val d’Oise avec 59,72% des suffrages exprimés.

Mounir Mahjoubi (LREM), le secrétaire d’Etat au numérique, s’impose dans la 16e circonscription de Paris avec 51,18% des voix. Mohamed Laqhila (MoDem), un expert-comptable d'origine marocaine, rafle la 11e circonscription des Bouches-du-Rhône avec 50,95% des voix. Naïma Moutchou (LREM) est également élue dans la 4e circonscription du Val-d'Oise avec 59,37% des suffrages, face à Claude Bodin (LR).

M'jid El Guerrab (Divers, rattaché LREM) a remporté le siège de la 9e circonscription des Français de l'étranger. Il a battu Leila Aïchi (MoDem) avec 59,66% des suffrages exprimés. Amal Amélia Lakrafi (LREM) a largement remporté la 10e circonscription des Français à l'étranger avec 71,25% des suffrages exprimés face à Alain Marsaud (LR).

(...)

Enfin, la situation dans la 1re circonscription de l'Essonne reste encore dans l'expectactive. L'ancien Premier ministre, Manuel Valls (Divers gauche) revendique la victoire mais Farida Amrani (FI), qui affirme l'avoir remporté, a annoncé avoir déposé un recours.

Retour à l'accueil